ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Comment réduire sa facture d’énergie ? 5 idées efficaces

5/01/2021 | Trucs et astuces

Après le loyer ou le crédit payé, les charges énergétiques représentent le plus gros poste de dépense chaque mois pour les français. Électricité, gaz,… réduire sa facture d’énergie, c’est possible, à condition de comprendre sa consommation quotidienne et de se familiariser avec quelques astuce et gestes simples.

 

Réguler son système de chauffage 

Une main actionne un bouton d'un panneau de contrôle du chauffage intérieur pour réduire la facture d'énergieIl peut occuper jusqu’à 40% de vos dépenses énergétiques : le chauffage, surtout en hiver, est un poste de dépense conséquent. Se chauffer à la bonne température est donc le premier réflexe à adopter. Entre 18 et 21°C, on considérera un logement bien chauffé, car au-delà de 19°C, chaque degré supplémentaire augmente de 7% la consommation et donc votre facture d’énergie. Pour aider à réguler la température, on ne peut que vous conseiller l’installation d’une régulation et d’une programmation : vous aurez un meilleur contrôle de la température chez vousPensez aussi à ne pas chauffer les pièces dans lesquelles vous ne vivez pas (toilettes et couloirs par exemple).

Il vous faut peut-être aussi remplacer vos vieux radiateurs : privilégiez les appareils classés “NF Electricité Performance 3 étoiles + oeil” qui ont l’avantage de détecter la présence dans le logement ou l’ouverture d’une fenêtre.

Enfin, il est possible d’utiliser une énergie complémentaire au chauffage électrique, comme le chauffage au bois par exemple.

 

Optimiser son équipement en électroménager

 

Bien choisir ses appareils électroménagers

Un smartphone affiche une étiquette énergie correspondant à un lave linge en fondL’étiquette énergie est obligatoire pour bon nombre d’appareils (réfrigérateurs, congélateurs, combinés, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, four, hotte, cave à vin), pour comprendre en un coup d’œil leur consommation énergétique. Les économies d’énergie réalisables avec les appareils les mieux classés sont très importantes, puisque la classe A+++ signale les appareils consommant 20 à 50% de moins que ceux classés A+.

Pensez-bien à vérifier la classe énergétique de vos appareils avant de les acheter.

 

Le saviez-vous ? Une nouvelle version de l’étiquette énergie européenne devrait voir le jour en mars 2021, avec des classes de A à G

 

Adopter de bonnes habitudes

Une facture d’énergie moins importante repose sur la prise de bonnes habitudes.

  • Pour un lave-linge, privilégiez les basses températures (un lavage à 30°C consomme 3 fois moins d’énergie qu’un lavage à 90°C), utilisez le programme “Eco” et profitez des “heures creuses” si votre contrat inclut cette option.
  • Malgré des progrès importants, le sèche-linge reste très gourmand en électricité. Tâchez de choisir un modèle équipé d’une sonde d’humidité, afin qu’il se mette automatiquement en veille dès que la sonde estime le séchage terminé.
  • Utilisé en moyenne 3 à 5 fois par semaine par les ménages français, le lave-vaisselle aussi a connu de beaux progrès et consomme moitié moins d’eau qu’il y a 10 ans, donc si le vôtre est plutôt vieux, songez à en changer. Là aussi, privilégiez le mode Eco.
  • Pour votre réfrigérateur, essayez de maintenir un froid de +4 ou +5 °C, et -18°C pour votre congélateur. Au quotidien, limitez les apports de chaleur à l’intérieur, en attendant par exemple avant de placer un plat chaud au réfrigérateur ou en ouvrant la porte trop souvent et trop longtemps.
Le saviez-vous ? La croyance selon laquelle il est utile – et économique – de rincer la vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle est fausse !

 

Entretenir régulièrement et soigneusement ses appareils électroménagers

Les filtres du lave-linge et du lave-vaisselle doivent être régulièrement nettoyés. Vous pouvez également vérifier une fois par an les tuyaux d’arrivée et sortie d’eau. Pour réfrigérateur et congélateur, pensez à dégivrer assez fréquemment (dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm) et à dépoussiérer la grille arrière. Pour tous vos appareils, contrôlez ponctuellement l’état des joints.

Le saviez-vous ? Poussière et saleté accumulées peuvent provoquer une hausse de 30% de la consommation d’électricité d’un appareil et donc votre facture d’énergie.

 

Ne pas oublier ses appareils connectés

Bouton de veille d'un appareil électriquePetit électroménager, ordinateur, tablette, Box TV et Internet, … : moins gros que les équipements électroménagers, ils requièrent pourtant leur lot d’énergie tant ils se multiplient au sein des logements. 

Même éteints, les petits appareils électriques consomment de l’énergie, en raison de veilles cachées.

De bons gestes peuvent là aussi être adoptés afin de réduire le prix de sa consommation et sa facture d’énergie :

 

  • Débranchez les prises des appareils dont vous ne vous servez pas : ordinateurs, consoles de jeux, postes de radio et de télévision… Les économies réalisées peuvent être importantes : jusqu’à 10% de votre facture électricité ! Pour simplifier cette action au quotidien, vous pouvez utiliser des multiprises à interrupteur, afin de brancher et d’éteindre tous les appareils en même temps.
  • Ne pas laisser son ordinateur ou sa télévision allumés 24h/24 ;
  • Éteindre son écran dès qu’on ne se sert pas d’un appareil pendant plus d’un quart d’heure ;
  • Se méfier des économiseurs d’écran qui sont parfois plus gourmands en énergie que le mode “classique”.
Le saviez-vous ? Une Box Internet allumée 24h/24 peut générer une consommation d’électricité de plus de 200 kWh/an, soit autant qu’un lave-linge ! Quel impact pour votre facture d’énergie

 

Pour s’informer sur des appareils plus économes en énergie, le réseau CTH ne peut que recommander de se fier aux labels environnementaux détaillés par l’ADEME.

 

Favoriser un éclairage naturel et direct 

Une maman et sa fille profite de la lumière extérieure directe pour réduire sa facture d'énergie“Éteins la lumière lorsque tu quittes la pièce” : qui n’a jamais entendu cette phrase ? Cette action simple représente en effet le réflexe le plus simple à intégrer pour réaliser des économies d’énergie et réduire sa facture d’énergieEssayez aussi de profiter au maximum de la lumière naturelle.

Pour éviter le suréclairage, créez plutôt différentes sources de lumière dans la pièce, chacune adaptée à vos usages (une lampe de lecture dans le salon, une lumière plus vive au-dessus du plan de travail de la cuisine, etc.), et préférez un éclairage direct car un éclairage indirect aura tendance à se réfléchir sur les murs et à perdre de son utilité. Vous pouvez privilégier les couleurs claires au mur, ainsi que des abat-jours clairs que vous veillerez à dépoussiérer régulièrement.

Enfin, pour faire le bon choix parmi les multitudes d’ampoules (FC, LED, halogènes,…), référez-vous aux renseignements indiqués sur l’emballage.

 

Réaliser des travaux d’amélioration de l’habitat dans son logement 

Vous pouvez réduire l’impact environnemental et la consommation énergétique d’une habitation en effectuant des travaux d’amélioration de l’habitat. Ils permettent bien entendu de réduire sa facture d’énergie (parfois de plusieurs centaines d’euros par an) mais aussi d’améliorer le confort de tous les habitants de la maison.

Dans ce cadre, l’isolation est le premier élément à analyser, car avant même d’éteindre la lumière chez soi ou de changer de système de chauffage, il convient de s’assurer que le logement est correctement isolé. Pour le réseau CTH, l’isolation est l’une des priorités absolues pour éviter des déperditions d’énergie de 15 à 30% et diminuer la facture d’énergie.

Le saviez-vous ? Les travaux de construction ou d’amélioration de l’habitat peuvent aussi être l’occasion de se tourner vers d’autres fournisseurs d’électricité pour réduire la facture d’énergie : outre EDF, la concurrence propose parfois des tarifs intéressants, avec une facturation au rabais sur le coût de chaque kWh. Pour changer de fournisseur, les formalités sont simples et rapides, tandis que la plupart des offres sont sans engagement et résiliables sans frais.

Il est fortement recommandé par ailleurs de vérifier son système de ventilation, un système défectueux pouvant entraîner jusqu’à 25% de déperdition énergétique et une augmentation de votre facture d’énergie.

Une Ventilation Positive Hygroréglable (VPH) contribuera au renouvellement de l’air et à l’évacuation de l’humidité, ces deux facteurs contribuant à un air plus sain chez soi (lien vers article #1).

 

 

Votre facture d’énergie est conséquente ? Votre bien immobilier n’est peut-être pas correctement isolé ? Rien de tel qu’un diagnostic pour le découvrir. Contactez le réseau CTH pour fixer un rendez-vous et analyser votre habitat. Vous saurez ensuite plus précisément comment réduire votre facture d’énergie.

 

* Tous les chiffres sont issus des différents rapports édités par l’ADEME.

 

Votre diagnostic gratuit

Demandez un diagnostic gratuit de votre bâti par nos techniciens.
Nous nous engageons à vous répondre sous 24 heures et à vous rendre visite sous 48h.